Hack'1 Cerveau, Hackaton, Cerveau, Intelligence Artificielle

Hackaton Hack’1 Cerveau

Vous connaissez les principes des Hackaton ?

 

Hack'1 Cerveau, Hackaton, Cerveau, Intelligence ArtificielleCe week-end, au Fab Lab le 127 degrés de Cap Sciences (page Facebook ici) avait lieu le Hackaton « Hack’1 Cerveau ». Oui, en seulement une phrase, j’ai utilisé trois mots un peu barbares… Donc, on va commencer avec quelques définitions :

  • Fab Lab (contraction de « Fabrication Laboratory » en anglais) : lieu ouvert au public et où est mis à disposition plusieurs outils et machines, souvent pilotés par ordinateur (tels que des imprimantes 3D, de la découpe laser…), permettant de concevoir et de réaliser des objets (dans la lignée du « Do It Yourself »). Ces lieux d’innovation sont des espaces de rencontre et d’échanges. Ils ont souvent une volonté d’utilisation de logiciels « open-source », donc non propriétaires. Pour être appelé « Fab Lab », l’espace doit respecter la « charte des Fab Labs » mise en place par le MIT*.

  • Hackaton (contraction de « Hack » et Marathon) : manifestation sur quelques jours intenses où des participants motivés, venant d’horizons divers, vont essayer de mener à bien des projets ambitieux et innovants, souvent en rapport avec l’informatique et les technologies.

 

Les Organisateurs

Ce week-end, c’est donc l’association Mindlabdx (leur page Facebook ici), en partenariat avec l’association Ascoergo (leur page Facebook ), l’INRIA**, Cap Sciences et l’Université de Bordeaux,  qui a proposé un Hackaton, nommé « Hack’1 Cerveau ». Sur une soirée et deux jours intenses, 26 participants ont donc tenté d’aller au bout de 7 projets proposés par 7 « experts » (porteurs de projets), dont Arbalet Project (que je vous ai présenté dans cet article, ici).

Hack'1 Cerveau, Hackaton, Cerveau, Intelligence Artificielle

Le but de cette manifestation était de promouvoir les sciences cognitives et l’intelligence artificielle, en essayant notamment de comprendre le cerveau et son fonctionnement. C’est en effet le but principal de l’association Mindlabdx. Créée il y a près d’un an et demi et devenue Loi 1901 depuis 1 mois et demi, l’association cherche à démystifier et démocratiser les sciences cognitives et l’intelligence artificielle. En effet, ce sont deux domaines souvent méconnus, mais qui suscitent de nombreuses craintes et préjugés. Par l’intermédiaire de manifestations, telles que ce Hackaton, où le public manipule et créé lui-même, l’association espère supprimer certaines idées reçues et redorer le blason des sciences cognitives et de l’intelligence artificielle.

 

Les projets proposés

Hack’1 Cerveau avait aussi pour but de susciter des échanges entre les participants. Il y avait une volonté de vulgarisation et de médiation scientifique. Ceci permettait à des personnes de tous horizons (scientifiques, designers, artistes… ou simplement passionnés) de partager leurs connaissances et donc de proposer des projets pluridisciplinaires. Différents domaines scientifiques étaient donc représentés : médecine, neurosciences, psychologie, informatique, robotique…. Sept projets avaient été déposés, soient à travers les sciences cognitives, soient à travers l’intelligence artificielle. Un jury impartial composé de 6 personnes (4 chercheurs de l’INRIA, 1 chercheur du CNRS***, 1 responsable du Fab Lab et une étudiante en œnologie) devait ensuite décerné deux prix.

Les sept projets proposés étaient donc très différents. Certains ont cherché à « copier » le fonctionnement du cerveau grâce à l’intelligence artificielle, c’est notamment le cas de Arbalet Project qui a proposé de réaliser un Tetris autonome, ou encore RealityTech (leur page Facebook ) qui a cherché a vulgariser le principe du « machine learning » grâce à un réseau de neurones.

Hack'1 Cerveau, Hackaton, Cerveau, Intelligence Artificielle

D’autres projets ont cherché à comprendre et à expliquer le fonctionnement du cerveau à travers les sciences cognitives. Ils ont notamment utilisé les biais cognitifs (mécanismes de la pensée qui causent une déviation du jugement) et les raisonnements fallacieux (par exemple des sophismes) pour conquérir par le le langage. Vous pouvez retrouver tous les projets proposés ici.

Hack'1 Cerveau, Hackaton, Cerveau, Intelligence Artificielle

 

Les œuvres réalisées

A l’issue des ces deux jours et demi, de très belles conceptions ont vu le jour : une « lampe de chevet » en forme de cerveau (« Light4Brain »), à la fois esthétique et pédagogique, qui permet de connaître les différentes parties du cerveau ; un Tetris capable de jouer seul pendant plusieurs heures ; un « casque » avec des électrodes permettant d’induire des rêves lucides…

Pour résumer, cette première édition du Hackaton Hack’1 Cerveau a été un franc succès. Elle a permis des échanges et des découvertes entre plusieurs passionnés ! Un premier pas pour démocratiser, démystifier et médiatiser les sciences cognitives et l’intelligence artificielle.

 

Que pensez-vous de ce principe des Hackaton ? Avez-vous déjà participé ? Pensez-vous que ce soit efficace pour médiatiser et démocratiser les sciences ?

Vous pourriez aussi aimer...

1 Comment

  1. […] Retrouvez cet article sur le nouveau blog La Science En Passant en suivant ce lien ! […]

Laisser un commentaire