Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Robots : entrez dans le domaine de la technologie et de l’innovation

Quand les robots envahissent Cap Sciences

 

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Mercredi 10 juillet, événement spécial au Centre de Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CCSTI) de Bordeaux : Cap Sciences inaugure sa nouvelle grande exposition. Jusqu’au 3 mai 2020, vous pourrez ainsi découvrir… l’univers de la robotique avec l’exposition Robots !

“Depuis leur apparition, les robots fascinent, inquiètent et inspirent”. Le robot, en tant que tel, existe déjà depuis près de 80 ans, pourtant, cette machine reste encore méconnue. Tout le monde emploie le terme “robot”, mais combien savent vraiment à quoi il fait référence ? Dans l’imaginaire collectif, le robot ressemble majoritairement aux personnages de science-fiction, souvent très humanisés, voire avec des sentiments. Des personnages, au sens propre du terme, qui, parfois, se rebellent contre leurs créateurs et cherchent à détruire l’humanité…

L’objectif principal de cette exposition est donc d’abord de démystifier cet univers plein de préjugés et de constructions sociales. Les robots questionnent, l’exposition “Robots” vous donnera-t-elle des réponses ? Il faut la tester pour le savoir…

 

Pourquoi une exposition sur les robots ?

Une exposition en lien avec la Robocup

L’exposition Robots est une création de Cap Sciences, inspirée par une idée du Parque de las Ciencas (l’équivalent de Cap Sciences à Grenade, en Andalousie) et du DASA (le Cap Sciences de Dortmund, en Allemagne).

Sa venue à Cap Sciences résulte d’un heureux concours de circonstances. Les bases de l’exposition, sur lesquelles Cap Sciences a construit son parcours, étaient disponibles à la location. De plus, elle s’inscrivait parfaitement dans le contexte scientifique actuel : l’avènement de la robotique et… l’accueil par Bordeaux de la Robocup en 2020 !

La Robocup, pour celles et ceux qui ne connaissent pas, est une compétition de football. Mais les joueurs, ne sont pas des humains, ce sont des robots ! C’est donc une compétition internationale de “foot robotique”. Cependant, ce n’est pas seulement une compétition “sportive”, c’est aussi, et surtout, “l’un des événements technologiques les plus importants au monde en matière de recherche et d’éducation en robotique”. Et, cocorico, l’équipe bordelaise Rhoban est championne du monde pour la 4ème année consécutive !

Du 23 au 29 juin 2020, ce sera donc à Bordeaux, au Parc des Expositions que nous pourrons retrouver cet événement scientifique extraordinaire ! M’est avis que je m’arrangerai bien pour y assister et vous en parler…

 

Les robots : un sujet de société qui interroge

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

L’accueil de la Robocup à Bordeaux n’est pas la seule raison à la proposition de cette exposition. Elle s’inscrit également parfaitement dans le contexte scientifique et social actuel. Comme dit à l’inauguration, et rappelé dans l’introduction, les robots (et le monde de la robotique en général) est un sujet encore trop méconnu et donc sensible à de nombreux préjugés et “fake news”. À l’ère de ce que je qualifierai de fléau, cette exposition est donc très bienvenue.

Ces machines qui nous font peur ou nous fascinent, posent dans tous les cas de nombreuses questions. Sont-elles intelligentes ? Vont-elles prendre nos emplois ou au contraire favoriser la création de nouveaux métiers ? Vont-elles nous contrôler ? Nous envahir ? Deviendrons-nous complètement dépendants ou allons-nous nous libérer de certaines tâches pour devenir experts dans d’autres ? Un robot peut-il être responsable de ses “actes” ? D’ailleurs, peut-on parler “d’actes” pour un robot ?

Ces dernières années, la robotique a énormément progressé, en particuliers avec l’accroissement de l’intelligence artificielle. “Intelligence artificielle”, ces deux mots reflètent déjà de nombreux fantasmes dans la conscience collective… Pourtant, peut-on réellement parler d’intelligence ? Dans tous les cas, que l’on veuille ou pas avoir des robots chez soi ou travailler avec eux, nous ne pouvons pas échapper au fait qu’ils sont déjà là. Et qu’ils vont très certainement continuer à se développer parmi nous. Il est donc très important de sensibiliser les publics sur les questions qu’ils posent, afin que chacun puisse trouver sa place dans ce monde d’innovations et de technologies.

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Avec l’exposition “Robots”, Cap Sciences assume donc pleinement son rôle d’espace de partages et de mise à disposition des savoirs. C’est important que les centre de sciences, normalement ouverts à tou.te.s, permettent de s’approprier des sujets d’actualité, afin de mieux les comprendre et de les vivre en pleine conscience.

Enfin, une dernière raison en faveur de cette exposition, est la volonté pour la filière robotique de recruter. À l’inauguration, Génération Robots, le spécialiste européen de la robotique de service, a clairement rappelé qu’il y a un gros manque en roboticiens. Alors, si l’exposition “Robots” pouvait en plus susciter des vocations parmi les jeunes…

 

L’exposition robot ou quand le visiteur devient utilisateur

De l’histoire des robots

Une chose que j’ai particulièrement apprécié dans l’exposition “Robots”, c’est que le visiteur n’est pas passif. Il est mis à contribution, questionné, voire dérangé.

Dès le début de la visite, vous êtes jetés dans le grand bain et on vous demande déjà votre avis. Les robots vous inspirent-ils méfiance ou confiance ? C’est un robot rouge, Sawyer, qui est en charge de recueillir vos opinions. Mais, d’ailleurs, qu’est-ce qu’un “robot” ? Que se cache-t-il derrière ce terme ? La partie introductive vous présentera le contexte et quelques définitions, mais finalement, c’est à la sortie de la visite que vous saurez le mieux y répondre.

Une fois bien immergé dans le monde de la robotique, il est pourtant l’heure de faire un sacré bon dans le temps et de revenir dans une époque où il n’y avait pas de robot. Il vous faudra alors aller trèèès loin, car l’idée de la machine, parfois humanisée, n’est pas récente du tout. L’une des plus vieilles date de 250 avant J.C. !

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Mis à part ces anecdotes historiques (savoureuses), l’intérêt de cette première partie est de montrer que, finalement, nos interrogations actuelles ne sont pas si originales et que l’arrivée des robots a suivi une évolution linéaire, presque “naturelle”. Ces questions de société suivent finalement une sorte de cycle. À l’époque, l’arrivée des automates avait déjà inquiété, notamment sur le fait de la perte des emplois. Aujourd’hui, c’est de nouveau le cas ; notre quotidien est encore chamboulé et nous allons devoir nous (ré)adapter.

 

Des robots qui déchainent les fantasmes

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Cette partie, très visuelle, devrait ravir petits et grands ! Vous y verrez des robots de tout types et de toutes formes, depuis notre cher R2D2, qui gazouille gentiment, jusqu’à un vélociraptor, illustration des animatroniques.

Il vous sera également possible de créer votre robot : fonctions, mode de déplacement et… caractère. Là, j’avoue que je suis un peu sceptique. Pourquoi vouloir donner des traits de caractères (gentil, timide, extraverti…) à une machine ? Pourquoi vouloir absolument leur donner des attributs du “vivant” ? Pour qu’ils soient mieux acceptés ? Pour avoir une illusion de contrôle ? De “création”, à l’image des dieux ?

Ici les questionnements sociaux se poursuivent. En effet, les robots sont très présents dans les récits de science-fiction. Ils servent souvent de miroirs de l’humanité et des problèmes sociaux qu’elle rencontre. Finalement, faudrait-il utiliser les robots pour améliorer l’être humain ?

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Le spectaculaire se poursuit ensuite avec d’énormes bras articulés industriels qui se meuvent devant vos yeux écarquillés. Car oui, au final les robots, avant d’être les mignons (ou pas) petits personnages de nos films de science-fiction, sont d’abord des travailleurs ! Ils ont été conçus pour aider l’être humain sur des tâches contraignantes et/ou répétitives. D’ailleurs, pour découvrir le quotidien des entreprises qui œuvrent avec ces robots travailleurs, rien de mieux que la réalité virtuelle ! Et là aussi, nous pouvons nous questionner : sur la place de l’humain et du robot dans ces nouvelles industries et dans ce monde numérique. Le robot remplacera-t-il l’humain ? Le secondera-t-il ?

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

 

Une question principale : comment vivre avec les robots ?

Au cours de notre périple dans le monde des robots, notre regard est attiré par Nao, ce petit robot qui danse sur les Bee Gees. Il est posé sur une table basse, dans un appartement rempli… de robots ! Et le visiteur peut directement lui poser des questions et s’interroger lui-même d’ailleurs. Pourquoi créer des robots de plus en plus humains, de plus en plus « mignons » ? Pour provoquer l’attachement et permettre de les accepter plus facilement ? Cette pièce n’interroge pas seulement sur notre rapport aux robots, mais à la technologie en général et à notre hyperconnexion actuelle.

Le clou du spectacle (si j’ose dire), c’est notre présence au procès d’un robot. Nous sommes effectivement appelés en tant que jurés au procès du robot social X57 et nous devrons décider en notre âme et conscience s’il est coupable. Mis à part l’aspect théâtral très sympathique de cet atelier, il est surtout très pertinent et intéressant car il nous questionne sur notre dépendance aux robots et sur leur responsabilité. Sont-ils intelligents ? Sont-ils compétents ? Les robots doivent-ils s’adapter aux humains ou l’inverse ? Les automatismes mettent-ils en danger l’être humain ? Les arguments fusent entre les deux parties (l’avocat du robot X57 n’est d’ailleurs nul autre que le robot Pepper) et finalement, nous nous prenons au jeu et au moment de rendre notre verdict, nous débattons entre nous, nous exprimons nos opinions et nos arguments. Les barrières tombent et il n’est plus question d’âge, de catégorie socio-professionnelle ou d’expérience.

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

 

L’exposition robot : un bel exemple de dispositif de médiation scientifique

J’ai vraiment été très agréablement surprise par cette exposition, que j’ai trouvé très bien faite et réfléchie. Elle met en avant un sujet d’actualité qui pose beaucoup de questions. Et, elle prend assez peu (ou presque) partie. Nous ne sommes pas obligés d’être pour ou contre les robots, l’exposition va juste proposer les arguments pour et contre. Elle va d’abord nous inciter à réfléchir par nous-mêmes et à nous forger notre propre opinion. Nous finissons d’ailleurs la visite par la création de nos propres lois de la robotique. Une très belle idée, car elle nous oblige à mobiliser toutes les connaissances et tous les questionnements que nous avons eu au cours de la visite. La conclusion ne nous est pas offerte, c’est à nous de la créer. En cela, nous sommes véritablement des utilisateurs actifs !

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

Cependant, nous ne ressortons pas seulement avec des questions et des opinions. Nous ressortons également avec du concret : des connaissances ! Sur le machine learning par exemple ou sur la programmation. Un atelier vous invite ainsi à apprendre à coder avec Cozmo. Car, la robotique c’est, certes de l’électronique, mais aussi de l’informatique. Et cette discipline s’apprend aujourd’hui dès le plus jeune âge. Nécessaire pour s’intégrer et maîtriser une société de plus en plus numérique et informatique. Et qui sait ? Cela suscitera peut-être les vocations tant recherchées…

Certes, la démarche scientifique et l’esprit critique sont à l’honneur, cependant, il y a quand même un bémol sur cette exposition. Elle avait surtout pour but de démystifier et déconstruire l’image des robots “mignons” qui nous “envahissent” peu à peu, au profit des robots travailleurs, installés en entreprise ou en milieu hostile pour aider l’être humain. Pourtant, ce message me semble un peu dilué, coincé entre les robots qui nous font rêver et les robots de notre quotidien “mignons”. C’est donc là qu’entrent en jeu les médiateurs et médiatrices scientifiques qui auront pour devoir de bien échanger avec les publics et de leur montrer que les robots ne sont pas juste censés être des machines “mignonnes”, mais d’abord utilitaires…

Si cet article vous a convaincu et que vous souhaitez donc visiter l’exposition, retrouvez toutes les informations pratiques à ce lien, et comptez environ 1h30 pour bien en profiter !

Robots, Cap Sciences, Sciences, Exposition

 

Cet article vous donne-t-il envie de découvrir la nouvelle exposition Robots ? Remplit-elle ses fonctions de médiation scientifique ?

Vous pourriez aussi aimer...

2 Comments

  1. Thanks for this post. I am currently starting up a blog for our company and I found it to be very helpful

    1. Kleine_Morgane says:

      I’m happy to know it 😊

Laisser un commentaire