Prismatik, Jeu, Démarche Scientifique, Mécanicarte

[Noël scientifique] : Wish List de Noël avec Prismatik

Avec Prismatik, Noël sera ludique !

 

Prismatik vous propose des cadeaux originaux !

Prismatik, Jeu, Démarche Scientifique, Mécanicarte

© Pixabay.

Noël is coming ! Certes, il sera très certainement bien différent de ceux des années précédentes, pour autant, la tradition (je n’ai pas envie de parler de corvée) des cadeaux est, elle, toujours présente.

Je ne veux pas parler de corvée des cadeaux, parce que j’adore en faire (et en recevoir, soyons honnêtes). Cependant, je concède le point qu’il n’est pas toujours évident de trouver l’inspiration… Et si cette année vous mettiez un peu de sciences sous le sapin ? Je vous propose quelques idées « scientifico-ludiques » pour profiter d’un Noël un peu plus éclairé !

Pour commencer cette petite liste, rien de mieux que de laisser la parole à un expert, pour qu’il vous donne lui-même l’eau à la bouche ! Je vous propose donc de rencontrer Aurélien Lefrançois, responsable de la gestion, de la coordination et de la formation chez la coopérative Prismatik.

 

Concevoir des jeux, le crédo de Prismatik

Une société coopérative centrée sur la conception

Initialement, Aurélien Lefrançois était spécialisé dans la conception de jeux vidéos. Depuis, il s’est principalement tourné vers les jeux « physiques » : jeux de société et escape game.

Cette spécialisation, il l’a décidé il y a 6 ans, à la suite d’une petite tournée européenne. Aurélien avait effectivement la curiosité de découvrir comment on concevait les jeux de société dans différents pays d’Europe. Un voyage qui lui a donc permis de s’enrichir, d’éveiller sa curiosité et de développer ses connaissances. Au cours de ces différents séjours, il a notamment créé un outil, utilisable en atelier (mais pas seulement) et qui permet de réfléchir à la conception de jeux. Il s’agit des Mécanicartes.

Cet outil est maintenant devenu un des éléments centraux de la société coopérative Prismatik, qu’Aurélien a créée à son retour, il y a 6 ans. La coopérative compte aujourd’hui 5 personnes à temps plein et propose de créer des jeux sur mesure pour d’autres structures (médiathèques, sociétés, labos, associations...). Prismatik a ainsi développé, pour la fondation ARC pour la recherche contre le cancer, un jeu pour sensibiliser les publics lors de leur passage sur des salons dédiés.

La coopérative propose aussi de nombreuses actions de formations, notamment auprès des écoles de game design ou d’organismes à destination des professionnels. Elle créé aussi des jeux clés en main, type escape game, pour des sociétés qui en feraient la demande (team building par exemple).

Dans tous les cas, les fameuses Mécanicartes restent les vedettes de la société !

 

Prismatik s’adapte à ses publics

Prismatik ciblent surtout des sociétés B2B, qui travaillent, elles, avec différents publics. La coopérative a donc une double contrainte dans la conception. Elle doit comprendre ce que son client souhaite, mais surtout comprendre les besoins et fonctionnements des futurs utilisateurs.

La société doit donc être capable de s’adapter et pouvoir créer des jeux pour tous types de publics et pour tous les âges. Ces derniers sont plutôt des adultes, cependant, Prismatik a déjà proposé des ateliers de création pour des médiathèques, à destination des enfants.

Dans tous les cas, la coopérative travaille en étroite collaboration avec des experts des différents publics (par exemple, petite enfance). Ces personnes font partie intégrante de la conception et permettent de vérifier que le contenu proposé est pertinent et cohérent.

Prismatik, Jeu, Démarche Scientifique, Mécanicarte

© Prismatik.

 

Prismatik met en avant les bienfaits des jeux

Les jeux, des vecteurs de l’engagement et de la créativité

Si Prismatik s’est spécialisée dans la création de jeux, c’est d’abord pour répondre à un besoin. Le besoin d’avoir un outil capable de favoriser l’engagement et l’immersion des participants.

Le jeu est un outil puissant qui permet de dédramatiser certaines situations, tout en étant actif et force de propositions. Il a donc des vertus pédagogiques et, bien sûr, des vertus de plaisir. Il est donc très intéressant à utiliser pour transmettre des connaissances ou des informations et aussi pour favoriser ou renforcer une cohésion d’équipe.

Prismatik, en proposant de créer des jeux sur mesure, permet ainsi à plus de personnes et de structures de disposer de contenus de qualité et qui répondent à leurs besoins et intérêts.

Les jeux sont un facteur d’engagement. Ils permettent de s’immerger dans un contexte qui plaît et de rendre les utilisateurs investis et engagés. C’est un dispositif qui favorise l’apprentissage. Attention ! Cette assertion est vraie, uniquement s’il y a un bon débriefing à la fin du jeu pour permettre l’ancrage. Le jeu ne fera pas de miracles…

Du point de vue du plaisir, le jeu permet de vivre plein d’expériences différentes. Il devient un véritable média interactif en mettant en relation les joueurs entre eux ou avec un « système jeu » (type IA dans les jeux vidéos). Il y a une vraie pluralité des expériences vécues, qui varient en fonction de l’objectif et des personnes.

Enfin, le jeu tisse également de solides liens culturels. En effet, il favorise des partages et échanges, qui permettent de bâtir des ponts entre les joueurs.

 

Un parallèle avec la démarche scientifique

Nous avons déjà évoqué ici l’intérêt du jeu pour présenter et appliquer la démarche scientifique. Aurélien Lefrançois est (j’en suis ravie) du même avis. Il estime qu’il y a de réels ponts entre le game design et les sciences, entre la conception et la démarche scientifique.

Dans les deux cas, il y a besoin d’avoir une certaine rigueur d’esprit, de se poser les bonnes questions. Il faut être capable d’observer, sans biais, les résultats lorsque les joueurs testent les jeux. Cette étape passe par la proposition d’hypothèses et par des expériences pour savoir si elles sont valables dans un domaine contrôlé. Ceci nécessite donc de pouvoir prendre du recul et se remettre en question.

Le jeu est également caractérisé par une importante partie déductive. Il faut analyser un ensemble de données pour aboutir à une stratégie et, peut-être, à un résultat. Jouer est aussi une très bonne manière de découvrir et d’expérimenter. On essaie des actions, des solutions… On expérimente les règles du jeu (et parfois on les transcende ou on les transgresse). Dans tous les cas, la première fois est une découverte, les fois suivantes sont des approfondissements.

Prismatik, Jeu, Démarche Scientifique, Mécanicarte

© Prismatik.

 

Noël avec Prismatik

Parlons maintenant de notre sujet du jour : des cadeaux ludiques pour Noël ! Prismatik est certes une coopérative plutôt axée sur le circuit B2B, pourtant elle vous propose de découvrir ses Mécanicartes !

Ce set de cartes permet d’inspirer la création. C’est donc un véritable cadeau « DIY ». Il se compose de 36 cartes qui décomposent les jeux de société (n’importe quel jeux, du Monopoly au Scrabble) en trois grandes catégories :

  • Les mécanismes ;
  • Le matériel (cartes, dés, pions) ;
  • Les compétences (effet, , observation, rapidité…).

Les Mécanicartes permettent de comprendre ce qu’il y a derrière un jeu de société. Les utilisateurs peuvent modifier des règles existantes et imposer de nouvelles contraintes. Elles font naître la créativité. Leur usage final est donc la création d’un jeu, voire même à partir de 0, même si suivre un atelier serait quand même un plus. Les Mécanicartes permettent aux utilisateurs d’être plus au clair sur les contraintes initiales de la conception d’un jeu.

Si, comme moi, vous êtes convaincu.e.s (je les ai offertes à mon conjoint), vous pourrez les trouver en Creative Commons ou les acheter sous format cartonné chez Philibert.

 

Des idées cadeaux scientifiques à gogo !

Après cette présentation de Prismatik, je vous propose une petite liste, d’autres cadeaux ludico-scientifiques. N’hésitez pas à la compléter avec vos propres idées !

  • Les romans de vulgarisation scientifique de Lucca Éditions : des romans pour enfants et adulescents qui proposent des histoires passionnantes et transmettent des connaissances très intéressantes !
  • Les BDs de vulgarisation scientifique de Marion Montaigne, de DUNOD… ;
  • Quand ce sera de nouveau possible, des bons pour des ateliers et expositions scientifiques dans les CCSTI de France (Cap Sciences, Quai des Savoirs, La Casemate, La Rotonde...) ;
  • … Et, certes ce ne sont pas vraiment des cadeaux à proprement scientifiques, mais pensez le plus possible au local et au zéro déchet (seconde main par exemple).

Prismatik, Jeu, Démarche Scientifique, Mécanicarte

© Pixabay.

 

Qu’avez-vous prévu comme cadeaux de Noël ? Avez-vous des idées à suggérer ?

Vous pourriez aussi aimer...

2 commentaires

Laisser un commentaire